Atelier Rungissois de Généalogie et d'Histoire (ARGH)
La généalogie, une passion tenant à la fois du collectionneur, du joueur, de l'enquêteur,de l'historien et de l'aventurier.
En cliquant sur certaines photos on voit ce qu'elles cachent



Le webmestre

Le généalogiste doit aussi se préocuper de sa sécurité numérique (Patrice R.)

La généalogie était plus accessible à nos ainés avant la numérisation des registres, car il fallait aussi trouver le temps, avoir la possibilité de se déplacer physiquement là ou se trouvaient les informations.
Avec la numérisation des actes et les sites Internets spécialisés, il devient un jeu d'enfant d'accéder à une très grande partie des actes depuis chez sois. La grande mode après les forums est de se créer une page Facebook afin d'accéder aux groupes Facebook spécialisés dans le passé d'un département, l'échange de photos anciennes, l'entraide à la lecture des actes au travers de la paléographie etc... Mais si quantité de jeunes, même des adolescents se mettent à la généalogie, la moyenne d'âge des généalogistes reste assez élevée. Nombre d'entre eux n'ont pas suivi de longues études et paniquent sans raison sérieuse devant la complexité apparente de Internet. La société change, de plus en plus d'objets sont connectés en plus de votre ordinateur, de vos comptes informatiques (Facebook, Geneanet, Banque, Retraite, Santé...impôts !!!) Ce sont autant de cibles d'attaques informatiques pour ces nouveaux escrocs qui peuvent se faire passer pour vous, dans le pire cas voler votre identité, vous rendre indésirable sur quantité de groupes Facebook sur lesquels vous avez tant investi ou misé, vider votre compte en banque, vous cambrioler...
Je viens de dresser là un tableau qui persuaderait l'octogénaire que la machine infernale qu'il utilise pour me lire est décidément bien dangereuse. Autant arracher la prise et oublier l'engin !!!
Il fallait bien que j'attire votre attention sur la vidéo qui suit... Sachez que même sans le certificat d'étude, et en étant bien attentif, la France fait ce qu'il faut pour vous permettre de ne plus vous faire avoir, vous protéger en vous proposant un cours gratuit qu'on appelle "MOOC".

Je vous recommande d'être positif (c'est accessible à tout niveau d'étude et très intéressant) et de suivre ce cours, quitte à repasser les vidéos (c'est gratuit!!!) ...  


Vous pouvez aussi lire ce fichier PDF (cliquer ici). Le sujet est sérieux, et sans me vouloir trop alarmiste, assez grave pour partager l'information, le cours autour de vous...

Le lien du cours à suivre et à partager se trouve ICI (cliquer)
Après ça ils pourront toujours s'accrocher pour vous arnaquer, deviner vos mots de passe etc...


Généalogie : la nouvelle coqueluche des Français ! (Patrice R.)

Si vous connaissez l'émission "La quotidienne" sur France 5, vous avez probablement déjà vu la vidéo qui suit. Cette vidéo est une bonne introduction à la généalogie, qui est une science parrallèle à l'histoire mais peuplée de pas mal de préjugés (truc de vieux, etc...). On peut juste regretter que ne sois pas mis plus en avant l'avantage d'adhérer à une association de généalogie:
- nettement moins coûteuse que les services d'un généalogiste professionnel
- efficace du fait des bases de données numérisées supplémentaires auxquelles cela donne accès
- sympa du fait de la quantité de personnes que cela permet de rencontrer, heureux de partager leur expérience, souvent leur joie de vivre, car si je prends en exemple les rencontres organisées en Sarthe depuis 4ans pour ceux qui y ont des origines (J'en fait partie)...
* Cela se passe souvent autour de bonnes tables, de bonnes sorties dans un bon esprit de rigolade mais aussi d'échanges et bons conseils.
* Un tour sur Geneanet montre que ces mêmes personnes ont ainsi été plusieurs fois à l'origine de projets qui sont devenus des modèles initiateurs pour la France entière (Les cartes de combattant, la collecte de photos anciennes pour identifications...)
* A plusieurs ça motive plus... le phénomène d'association de "bienfaiteurs" encourage plus à créer et avancer, par bénévolat... Pourquoi pas contribuer à numériser des documents aux archives (avec la conscience de l'urgence face aux champignons qui font tomber les livres en poussière), identifier et localiser des actes dans des documents numérisés pour un accès plus rapide, photographier des tombes et identifier les occupants, retrouver la trace de poilus dans le cadre du centenaire 14-18, ou des soldats Napoliéoniens et leur donner un accès facile (indexation)... Tomber par hasard sur des documents qui confortent des événements retracés dans les livres d'histoire...

Deux des invités présents sur le plateau sont très bien placés pour expliquer en quoi consiste la généalogie et lever ces préjugés (Vive l'ouverture d'esprit) !...
 
Jean-Louis Beaucarnot      :  Vue son implication, son palmarès, son expertise, ce qu'il a apporté à la généalogie mérite son surnom de "Pape de la généalogie" !
Christophe Becker             :  Le directeur du site de généalogie GENEANET (lancé en 1996 par Jacques Le Marois, l'un des co-fondateurs) qui propose le plus d'arbres en ligne. Site où vous pouvez trouver des tas d'indices et de croisements, vos ancêtres parmi plus de quatre milliards de fiches (même sans avoir à payer). Le tout réalisé dans ce même esprit d'entraide et de partage qui caractérise cette activitée... 

Histoire de mode enfantine (Dominique T.)

Je me demandais pourquoi le second fils de ma grand-mère paternelle (1913-1915), enfant, était vêtu d'une robe. J'ai effectué quelques recherches et c'est en voyant un tableau que ‌j'ai compris qu'il ne fallait pas s'embarrasser de couche ...


Voici quelques liens sur un blog qui traite du sujet : Le petit enfant en Robe - La layette ...

---> contact@genealogie-histoire-rungis.fr <---
Abonnement RSS
Partage Facebook
Partage Google+